Accueil > Actualités > Langues régionales, la FAMDT se positionne !

Langues régionales, la FAMDT se positionne !

jeudi 27 mai 2021

La FAMDT (Fédération des acteurs et Actrices de Musiques et Danses traditionnelles) souhaite réaffirmer au cœur du débat sur les langues régionales la nécessité d’intégrer pleinement les droits culturels, reconnus depuis 2015 par la loi, dans la mise en œuvre de l’action publique. Pour construire un vivre-ensemble solidaire et juste, nous affirmons en effet qu’il est de la responsabilité du gouvernement de miser sur le respect des droits humains fondamentaux. Notre République se renforcerait à accepter le terreau sur lequel elle s’est construite. Accepter nos langues régionales, nos belles singularités –c’est reconnaitre, contre les forces de replis identitaires, la France d’aujourd’hui dans la richesse de ses diversités.

Le Conseil constitutionnel a rendu le 21 mai sa décision, après le recours déposé par 61 député·e·s de la majorité s’opposant à la loi en faveur des langues régionales, en censurant la méthode immersive à l’école, c’est-à-dire un enseignement effectué pour une grande partie du temps scolaire dans une langue autre que la langue dominante, mais également en rejetant l’utilisation de signes diacritiques. Cette décision minimise une fois de plus cinquante ans d’enseignement et d’expérimentations, y compris dans l’enseignement public, sur l’usage, la préservation et la promotion de nos langues au service de la diversité culturelle.

Nous, acteur·rice·s culturel·le·s des musiques, danses traditionnelles et du monde, revendiquant un engagement culturel et solidaire fondé sur la reconnaissance de l’égale dignité des personnes qui cultivent leur humanité, appelons à un changement significatif de la Constitution pour qu’elle ne soit plus prise en défaut dans l’application concrète des droits humains fondamentaux.

Le Gouvernement doit prendre la mesure de sa responsabilité et assumer un nécessaire tournant sur la question des langues régionales. Dans le paysage international, la France est très clairement en retard sur la question de la reconnaissance de la diversité sur son sol. Ces cultures, cette diversité, ne menacent pas l’unité de la France mais au contraire la renforcent. Vous le reconnaissez d’ailleurs vous-même dans votre communication du 26 mai 2021, identifiant les langues de France comme un "trésor national" ne cessant "d’enrichir notre culture française".

Nous appelons donc tous·tes les citoyen·ne·s à soutenir les manifestations qui se dérouleront samedi 29 mai un peu partout en France !

Fédération des acteurs et Actrices de Musiques & Danses Traditionnelles
35 rue Crucy 44000 Nantes
02 85 52 67 04 / accueil@famdt.com/ www.famdt.com